La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



    Soutenez le partage de nos traductions originales :

    Les dons de 40€ et plus seront remerciés avec notre guide pdf sur l'acupuncture Tung.

 

    Basé sur des traductions inédites de livres et d'articles chinois, il contient :

  • Une présentation des théories fondamentales.
  • L’introduction et tous les points de la famille Tung tels que décrits par le maître lui-même dans ses ouvrages de 1968 et 1973.
  • Une photo détaillée de chacun des points pour les localiser avec précision.
  • 38 cas cliniques relevés et commentés par les disciples directs.
  • Soit plus de 400 pages dédiées à l'application clinique de l'acupuncture.

 

 

 

Les 64 mains du Kung Fu Bagua Zhang

Posté le 23/06/2018

Lignée traditionnelle - Chuan tong bagua zhang

   

 

Les 64 mains de maître Liu De Kuan

La forme linéaire du Bagua Zhang

 

 Collection des sceaux du maître Li Zi Ming, représentant chacun 1 des 64 mains.Collection des sceaux du maître Li Zi Ming, représentant chacun 1 des 64 mains.

 

         Les 64 mains, aussi connues sous le nom de "liù shí sì shǒu", sont une pratique issue du Kung Fu Bagua Zhang. Elles ont été compilées par un disciple direct du maître fondateur Dǒng Hǎi Chuān.

 

 Maître Liu De KuanMaître Liu De Kuan

 

        Ce disciple s'appelait Liú Dé Kuān (1826-1911), originaire de la ville de Cāng Zhōu dans la province du Hé Běi. Il pratiquait les arts martiaux depuis son plus jeune âge, entre autres la boxe des six harmonies "liù hé quán". Mais il était surtout connu pour sa maîtrise de la lance, ce qui lui a valu le surnom de "Dà qiāng Liú".

 

Pratique de la grande lance.Pratique de la grande lance.

 

        Liú Dé Kuān figure parmi les premiers et les plus prestigieux disciples du maître fondateur Dǒng Hǎi Chuān. Il est tenu en haute estime parmi les meilleurs, place qu'il partage avec les maîtres Yǐn Fú, Chéng Tíng Huá, Fán Zhì Yǒng, Liáng Zhèn Fǔ, Sòng Zhǎng Róng, Sòng Yǒng Xiáng. Ce sont historiquement les successeurs du maître fondateur, connus ensemble sous le nom des “Bā guà bā dà dìzǐ” ou les 8 grands disciples du kung fu bagua zhang.

 

        Maître Liu Shi JunMaître Liu Shi JunLiú Dé Kuān s'est entraîné dans une grande variété d'arts martiaux. Il n'était pas seulement doué pour apprendre, il l'était également dans sa créativité. Il excellait a faire des liens entre ce qu'il avait appris pour ensuite les synthétiser. Sous la dynastie Qīng (1644-1912), Liú Dé Kuān était à la charge de l'entraînement des troupes d'élites de la division Shén Jī Yíng, basée à Pékin. C'est dans le but de former ces troupes en tenant compte à la fois des exigences de l'enseignement collectif et des caractéristiques militaires, mais aussi du parcours martial de chacun, que Liú Dé Kuān décide de synthétiser le yuè shì sàn shǒu de maître Liú Shì Jùn avec le bāguà zhǎng. Il compose alors ce qui deviendra les fameuses 64 mains du kung fu bagua zhang, "bāguà liù shí sì shǒu”, aussi connues sous le nom de “zhí tàng bāguà zhǎng”, ou la forme linéaire du bagua zhang.

 

 

    ["La forme linéaire des 64 mains du bagua zhang est riche, sans fioriture, raffinée, fonctionnelle ; c'est un système d'auto défense puissant. De nos jours, peu de personne en ont reçu la transmission." Introduction des 64 mains par maitre Li Zi Ming (1902-1993).]

 

 

De gauche à droite les maîtres Gao Ji Wu, Gao Zi Ying, Li Zi Ming, Bai Ji Yuan.De gauche à droite les maîtres Gao Ji Wu, Gao Zi Ying, Li Zi Ming, Bai Ji Yuan.

 

        L'art des 64 mains de Liú Dé Kuān s'est alors largement répandu. Parmi les disciples de maître Liú, on se souvient des maîtres de bagua zhang de la 3ème génération Gāo Wén Chéng, Guō Gǔ Mín, Lǐ Zǐ Míng, Zhào Xīn Zhōu, et Héng Shòu Shān. Ensuite, les maîtres Gāo Wén Chéng et Guō Gǔ Mín ont passé l'art à Gāo Zi Yīng, qui le passera à son tour aux disciples de la 4ème génération [dont fait partie Gāo Jìwǔ shifu].

 

Quelques applications des 64 mains extraites d'un article de Gao Ji Wu shifu.Quelques applications des 64 mains extraites d'un article de Gao Ji Wu shifu.

 

 

Extrait du livre de Gāo Jì Wǔ shifu 高继武师父,

"Les 16 mains du bagua zhang", 2015.

Traduction de Gallo-Bona Raphaël 李峰 Lǐ Fēng.

 

 

        L'art de la famille Gāo de Pékin est parfois appelé "Bāguà zhǎng liù shí sì Shǒu” ou les 64 mains de la paume des 8 trigrammes.

 

 Tampon qui figure sur mon certificat Bai shi où l'on peut lire 八卦掌六十四手 "ba gua zhang liu shi si shou".Tampon qui figure sur mon certificat Bai shi où l'on peut lire 八卦掌六十四手 "ba gua zhang liu shi si shou".

    

 

 

Les 64 mains du Bagua zhang

Noms des postures

 

 

I. Première ligne

 

1. Avancer avec la paume qui relève.

2. Le lion fait rouler la sphère.

3. Les deux mains s'engouffrent pour heurter.

4. Le tigre accroupi bondit au-dessus du ravin.

5. Frapper en passant sous le coude.

6. Retourner le bras et frapper de haut en bas.

7. Double fouet pour passer le coude.

8. Avancer pour casser le coude.

 

...

 

 

 Traduction de Gallo-Bona Raphaël 李峰 Lǐ Fēng.

 

 

 

Nous vous proposons de découvrir cet art aux travers de nos cours individuels de qi gong, que vous pouvez aussi combiner avec votre séance d'acupuncture, de massage tui na, ou les deux !

 

 

Pour plus d'informations ou pour prendre rendez-vous, contactez nous!