La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



    Soutenez le partage de nos traductions originales :

    Les dons de 40€ et plus seront remerciés avec notre guide pdf sur l'acupuncture Tung.

 

    Basé sur des traductions inédites de livres et d'articles chinois, il contient :

  • Une présentation des théories fondamentales.
  • L’introduction et tous les points de la famille Tung tels que décrits par le maître lui-même dans ses ouvrages de 1968 et 1973.
  • Une photo détaillée de chacun des points pour les localiser avec précision.
  • 38 cas cliniques relevés et commentés par les disciples directs.
  • Soit plus de 400 pages dédiées à l'application clinique de l'acupuncture.

 

 

 

Associations fréquentes des points d'acupuncture

Posté le 05/03/2021

Transmises par le professeur He Pu-Ren

 

Professeur He Pu-Ren (1926 – 2015)

 

 

    He Pu-Ren (1926 – 2015) est originaire du comté de Laishui, dans la province du Hebei. Il commence, dès l’âge de quatorze ans, à étudier auprès du célèbre maître d'acupuncture et de moxibustion Niu Ze-Hua, à Pékin. Il acquière alors des compétences remarquables. Huit années plus tard,il ouvre son propre cabinet. En 1956, il est intégré à l’équipe de l'hôpital de médecine traditionnelle chinoise de Pékin, il occupera le poste de directeur du département d'acupuncture pendant 26 ans. Il a occupé de nombreux autres postes prestigieux tels que celui de consultant senior de l’académie d’acupuncture – moxibustion, de président de la société d’acupuncture – moxibustion de Pékin, de directeur de recherche sur « les trois méthodes libératrices d’acupuncture - moxibustion », de professeur à l’université de Pékin, de directeur adjoint du centre d’examen international d’acupuncture – moxibustion. Il est le premier maître de médecine chinoise a figurer sur la liste des représentants du patrimoine culturel immatériel de l'humanité - Acupuncture et moxibustion en médecine traditionnelle chinoise de l’Unesco.

 

 

Associations de points par paires

 

 1/13 - Nei guan (PC6) – Zu san li (E36)

 

 

    Nei guan (PC6) est le point luo - réseau du canal du péricarde jue yin. C’est aussi un des points d’intersections des huit canaux. Il communique avec le yin wei. Le canal du péricarde « descend au diaphragme, et passe par les luo du san jiao ». Le canal du péricarde entretient une relation intérieure – extérieure (« biao li ») avec celui du shao yang. Shao yang est le pivot du processus du qi. Le yin wei gouverne l’intégralité de l’intérieur du corps. C’est pourquoi Nei guan (PC6) peut traiter les maladies de l’estomac, du cœur et de la poitrine. Il est, par exemple, particulièrement efficace pour traiter le hoquet, les nausées, et les reflux gastro-œsophagiens. Il possède la propriété de faire redescendre le qi.

 

    Zu san li (E36) est le point he – confluent du canal de l’estomac. C’est aussi un des points xia he – confluent du bas, et le point terre du canal yang ming. Ce qui en fait le point terre du canal terre. Il possède la faculté de renforcer les organes et les entrailles, de tonifier le qi et le sang, et de promouvoir la circulation des canaux et collatéraux. Le « Ling shu » décrit ce point en ces termes : « peu importe que l’on soit en présence d’excès ou de déficience du yin ou du yang, qu’il y ait présence de froid ou de chaud, Zu san li (E36) peut réguler toutes les conditions ». Aussi, Zu san li (E36) n’est pas seulement efficace pour traiter les problèmes gastriques et les syndromes de la rate et de l’estomac, il peut réguler le corps entier, ce qui en fait le point le plus important !

 

    Nei guan (PC6) et Zu zan li (E36) sont souvent utilisés ensemble pour traiter les problèmes gastriques et stopper rapidement les douleurs.

 

 

à suivre... revenez régulièrement :)

 

 

Extrait du "He Pu-Ren zhen jiu chuan xin lu",
traduit et partagé par l’Institut Feng Zhen.