La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



    Soutenez le partage de nos traductions originales :

    Les dons de 40€ et plus seront remerciés avec notre guide pdf sur l'acupuncture Tung.

 

    Basé sur des traductions inédites de livres et d'articles chinois, il contient :

  • Une présentation des théories fondamentales.
  • L’introduction et tous les points de la famille Tung tels que décrits par le maître lui-même dans ses ouvrages de 1968 et 1973.
  • Une photo détaillée de chacun des points pour les localiser avec précision.
  • 38 cas cliniques relevés et commentés par les disciples directs.
  • Soit plus de 400 pages dédiées à l'application clinique de l'acupuncture.

 

 

 

Ba duan jin qi gong

Posté le 23/09/2018

Le Qi Gong des 8 pièces de brocart

 

    

八段锦气功

Bā duàn jǐn qì gōng

   

    

 

     La légende veut que le Général Yue Fei (1103–1142), sous la dynastie des Song du sud, créa les Ba duan jin. Toutefois, la première mention écrite se trouve dans le « Yi jian zhi » paru en 1162 sous la dynastie Song. Il s'agit d'un recueil de nouvelles écrit par l'érudit confucéen Hong Mai. Au même moment, dans les livres de cultivation taoïste tel que le « Dao Shu » du poète Ceng Zao, on trouve mention d’exercices similaires. Ce qui conforte la thèse selon laquelle les Ba duan jin ont été créés et compilés durant cette période. La première version complète et illustrée se trouve dans le traité de Zhou Shu Guan, publié en 1895.

   

        Les postures des Ba duan jin, telles que pratiquées de nos jours, nous viennent du « Yi jin jing tu shu » publié sous la dynastie Qing par Liang Shi Chang (1886-1979), d'auteur inconnu. Les Ba duan jin sont composés de huit exercices différents. Chacun d'entre eux est considéré comme un « duan ». La série en compte alors 8 (« ba » en chinois). Chacun de « duan » est répété plusieurs fois. Les mouvements se synchronisent avec une respiration profonde et fluide. Il s'agit d'un set d’exercices confortables à pratiquer, qui s'adapte à tous, jeunes et moins jeunes. De plus, il ne demande aucun équipement et peu d'espace.

 

    Les anciens chinois affectionnaient particulièrement ce set, c'est pourquoi ils l'ont nommé « Ba Duan Jin », dont la traduction la plus populaire est « les huit pièces de brocart ». Les brocarts, « jin » en chinois, sont de riches tissus de soie brodés de fil d'or et d'argent. Un tissus raffiné et précieux, à l'image de ce set aux nombreux bénéfices. Parmi eux, on peut souligner la décontraction, la souplesse, la vitalité, la conscience de soi, le renforcement structural, etc.

 

 

 

Transmission traditionnelle en huit vers des Ba Duan Jin :

 

1. 双手托天理三焦

Shuāng shǒu tuō tiān lǐ sānjiāo
2. 左右开弓似射雕

Zuǒ yòu kāi gōng shì shè diāo
3. 调理脾胃须单举

Tiáo lǐ pí wèi xū dān jǔ
4. 五劳七伤向后瞧

Wǔ láo qī shāng xiàng hòu qiáo
5. 摇头摆尾去心火

Yáo tóu bǎi wěi qù xīn huǒ
6. 两手盘足固肾腰

Liǎng shǒu pán zú gù shèn yāo
7. 攥拳怒目增气力

Zuàn quán nù mù zēng qì lì
8. 背后七颠百病消

Bèi hòu qī diān bǎi bìng xiāo

 

 

 

  1. Soutenir le ciel avec les deux mains régule le triple réchauffeur ;

  2. Ouvrir l'arc à gauche et à droite comme pour tirer sur l'aigle ;

  3. Lever le bras régule la rate et l'estomac ;

  4. Regarder derrière prévient des cinq fatigues et des sept maux ;

  5. Balancer la tête et le sacrum apaise le feu du cœur ;

  6. Mettre les mains au niveau des pieds consolide les reins et les lombes ;

  7. Serrer les poings et regarder vigoureusement augmente la vitalité ;

  8. Sept montées descentes du dos chassent les cent maladies.

 

 

 Bénéfices des mouvements :

 

Les quatre premiers pour guérir, les quatre derniers pour prévenir.

 

  1. Harmonise les trois foyer : le foyer supérieur avec le cœur et les poumons, le foyer médian avec la rate et l'estomac, le foyer inférieur avec les reins et le foie. Les paumes des mains s'étirent vers le ciel. Des fourmillements se font sentir dans l'auriculaire et le petit doigt.

  2. L'index du bras tendu pointe vers le haut. Le pouce est sur le côté, orienté vers le haut. Effectué correctement, des fourmillements se font sentir.

  3. Harmonise la rate et l'estomac.

  4. Favorise la circulation dans les méridiens Ren et Du, empêche les maladies de se développer. La tête tourne tandis que les mains pressent vers le bas pour ouvrir les méridiens Ren et Du.

  5. Harmonise l'eau des reins et le feu du cœur.

  6. Renforce les reins en étirant le corps avec les deux mains sur Ming Men.

  7. Renforce la vigueur interne.

  8. Libère la circulation dans les vaisseaux, le qi et le sang circulent librement.

 

 

 

 

Ode traditionnelle sur l'enchaînement des Ba Duan Jin :

 

Posture de départ :

 

Prendre la posture en ouvrant les deux pieds de façon parallèle,

L'espacement doit être le même que celui des épaules ;

 

Alignez la tête avec le reste du corps tout en décontractant les adducteurs et le ventre,

Les deux genoux se plient légèrement [...]

 

 

 

 

Traduit par Raphaël Gallo-Bona,

Votre praticien à l'Institut Feng Zhen.

 

 

 

Nous vous proposons de découvrir ce set aux travers de nos cours individuels de qi gong, que vous pouvez aussi combiner avec votre séance d'acupuncture, de massage tui na, ou les deux !

 

Et bientôt, nos cours collectifs de Qi Gong, en plein air à Sélestat !

 

 

Pour plus d'informations ou pour prendre rendez-vous, contactez nous!