La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.



    Soutenez le partage de nos traductions originales :

    Les dons de 40€ et plus seront remerciés avec notre guide pdf sur l'acupuncture Tung.

 

    Basé sur des traductions inédites de livres et d'articles chinois, il contient :

  • Une présentation des théories fondamentales.
  • L’introduction et tous les points de la famille Tung tels que décrits par le maître lui-même dans ses ouvrages de 1968 et 1973.
  • Une photo détaillée de chacun des points pour les localiser avec précision.
  • 38 cas cliniques relevés et commentés par les disciples directs.
  • Soit plus de 400 pages dédiées à l'application clinique de l'acupuncture.

 

 

 

Les 8 paumes fixes du Bagua zhang

Posté le 24/07/2018

Ding shi ba zhang

 

 

Pratiques fondamentales du Kungfu Bagua zhang

Ding shi ba zhang – Les huit paumes fixes

 

 

八卦掌基本功

定式八掌

 

 

 

    Ding shi ba zhang, les huit paumes fixes, constituent la pratique fondamentale - ji ben gong - du kungfu bagua zhang. Tous les pratiquants de bagua zhang doivent commencer par apprendre la marche en cercle, en accord avec les 8 trigrammes : Qián (le ciel), Kǎn (l'eau), Gěn (la montagne), Zhèn (la foudre), Xùn (le vent), Lí (le feu), Kūn (la terre), Duì (le marécage).

 

 

    Les huit trigrammes constituent huit points dans l'espace, rejoints par quatre droites et quatre courbes. Ils délimitent ainsi le cadre, ou plutôt le cercle, dans lequel le pratiquant se déplace. Évidemment, lorsqu'il s'agît d'applications martiales, les transformations se font sans limitation spatiale. A chacun des coups donnés par les mains, c'est tout le corps qui est connecté derrière, et qui se déplace, afin de simultanément s'extraire de la situation par le pas oblique, tout en percutant l'adversaire. En traçant des cercles dans le cercle, le cycle recommence continuellement, et les transformations sont sans limites.

 

    Mais pour atteindre ce niveau, il est nécessaire de commencer par Ding shi ba zhang, les huit paumes fixes. Nous allons en exposer ici brièvement les principes.

 

 

 

1- Bu fa, les méthodes de déplacements.

 

    La grandeure du cercle fait généralement huit pas, toutefois celle-ci peut varier selon chacun. Les débutants peuvent commencer par un cercle plus petit, afin de mieux contrôler le centre de gravité du corps ainsi que la stabilité des pas. Chaque pas requière de l'équilibre tout en conservant une vitesse constante. Il est donc nécessaire de se défaire des mouvements de vacillements entre le haut et le bas lors de la marche, ainsi que des balancements de gauche à droite. Quant à la vitesse des pas, elle est déterminée par celle du cycle respiratoire. La jambe se lève avec l'inspiration, elle se pose avec l'expiration. Lorsque la jambe de devant se pose, elle devient aussitôt pleine (le poids du corps se transfert) tandis que la jambe arrière se soulève. Les deux méthodes de pas les plus importantes sont :

 

  • La première méthode est tang ni bu, le pas dans la boue : La jambe intérieure avance en ligne droite, la jambe extérieure, en courbe. « Frotte le sol mais le pas ne doit pas frotter ». Cela signifie que lorsque le pied se lève il doit rester très proche du sol, comme si la boue restait collée aux pieds et que l'on glissait dessus.

 Li Xiao Ming, disciple de Gao Ji Wu shifu.Li Xiao Ming, disciple de Gao Ji Wu shifu.

 

  • La seconde méthode est he xing bu, le pas de la grue. Lorsque l'on fait un pas, la plante du pied doit être creuse, les orteils doivent agripper le sol, et quand le pied se pose, il est alors possible de frotter légèrement le sol. Lors de la pratique de he xing bu, le corps doit être conforme aux intentions :

« Monter la jambe comme un coq,

Étirer la jambe comme une grue,

Poser le pied comme un alligator ».

 

 

 

    Zhao Feng An, disciple de Xu Zhen Biao, en position basse.Zhao Feng An, disciple de Xu Zhen Biao, en position basse.Lors de la marche en cercle, le corps doit obéir aux principes suivants : fléchir les genoux, ouvrir les adducteurs, mettre le buste en rotation. Lors des déplacements, aucune partie du corps ne doit vaciller, tout repose sur l'intersection au niveau des genoux. La posture basse demande de maintenir au même niveau les genoux et les adducteurs, mais la posture moyenne exige elle aussi de plier les jambes et d'asseoir le buste. De plus il faut clairement distinguer le plein du vide. Durant la marche il faut réussir à atteindre l'état de "song", un état de détente et de relâchement tout en conservant une structure solide et stable. Les déplacements sont lents, réguliers. Les points essentiels sont :

 

松、稳、慢、匀

Sōng, wěn, màn, yún

Détendu, stable, lent, fluide

 

    Durant la pratique de ding shi ba zhang, des huit paumes fixes, chaque changement est effectué à partir de bai bu et de kou bu, du pas ouvert et du pas fermé. Il ne faut jamais se retourner sans utiliser kou bu, le pas fermé. Une des chansons traditionnelles du bagua zhang enseigne :

 

 « Kou bu, le pas fermé, tourne comme un dragon,

Bai bu, le pas ouvert, perce avec la paume et tourne furtivement,

Rétracte la nuque pour déployer la paume qui couvre,

La taille agît comme le pivot entre la tête et les griffes du dragon ».

 

 Gravure de la dynastie Ming.Gravure de la dynastie Ming.

 

 

 

2 – Huxi fa, la méthode de respiration.

 

    Le caractère "qi".Le caractère "qi".Le bagua zhang allie les pratiques internes du qi et les pratiques externes du li. L'interne, c'est l'essence, le qi et l'esprit - jing, qi, shen -. L'externe, ce sont les mains, les yeux et le corps - shou, yan, shen -. Le bagua zhang porte l'accent sur la combinaison de l'intention et du qi.

 

以意引气、以气催力。

Yǐ yì yǐn qì, yǐ qì cuī lì.

L'intention guide le qi, le qi soutient la force.

 

    La respiration et la puissance sont intrinsèquement liées. Fermer sur l'inspiration, ouvrir avec l'expiration ; monter sur l'inspiration, descendre avec l'expiration. La respiration ne doit pas être forcée, mais elle doit être détendue et naturelle. A nouveau, une des chansons traditionnelles en parle en ces mots :

 

« La bouche est naturellement fermée, la langue remonte sur le palais,

L'inspiration et l'expiration passent toujours par le nez,

Quand la force est à son apogée, relâchez en exclamant "heng" ou "ha",

Cela connecte toutes les énergies entres-elles ».

 

 

 

3 – Shen fa, les méthodes corporelles.

 

Gao Zi Ying shiyeGao Zi Ying shiye

 

    La pratique du bagua zhang requière d'adhérer aux principes des « trois vides », san kong, et des « six harmonies», liu he.

 

Les « trois vides », san kong, sont [...]

 

 

Les « six harmonies », liu he, sont divisées en deux groupes de trois. Un groupe dit « interne », un autre dit « externe ».

 

[...]

 Votre praticien en posture tui mo zhang, à Hong Kong, sous l'enseignement de Tang laoshi.Votre praticien en posture tui mo zhang, à Hong Kong, sous l'enseignement de Tang laoshi.

 

    Cela est conforme avec le vieil adage : « Les six harmonies rétablissent la fondation véritable, celle de l'unification du yin et du yang entre eux ». [...]

 

 

 

4 – Zhang fa, les méthodes de paumes.

 

 

Xia chen zhang

 Gao Ji Wu shifu en posture xia chen zhangGao Ji Wu shifu en posture xia chen zhang

   

 

 

Bao yue zhang

Gao Ji Wu shifu en posture bao yue zhangGao Ji Wu shifu en posture bao yue zhang 

  

 

Shizi gunqiu zhang

Gao Ji Wu shifu en posture shizi gun qiu zhangGao Ji Wu shifu en posture shizi gun qiu zhang

 

 

 

Tuo tian zhang

Gao Ji Wu shifu en posture tuo tian zhangGao Ji Wu shifu en posture tuo tian zhang

 

     

 

Ping tui zhang

Gao Ji Wu shifu en posture ping tui zhangGao Ji Wu shifu en posture ping tui zhang

 
 

 

Zhi tian hua di zhang

Gao Ji Wu shifu en posture zhi tian hua di zhangGao Ji Wu shifu en posture zhi tian hua di zhang

 

 

 

 Yin yang yu zhang

Gao Ji Wu shifu en posture yin yang yu zhangGao Ji Wu shifu en posture yin yang yu zhang

 

   
 

Tui mo zhang

Gao Ji Wu shifu en posture tui mo zhangGao Ji Wu shifu en posture tui mo zhang  

 

 

 

Extrait d'un enseignement de Gao Ji Wu shifu 高继武师父 à ses disciples,

Traduction libre de Gallo-Bona Raphaël 李峰 Lǐ Fēng.

 

 

 

 

 

Nous vous proposons de découvrir cet art aux travers de nos cours individuels de qi gong, que vous pouvez aussi combiner avec votre séance d'acupuncture, de massage tui na, ou les deux !

 

Et bientôt, nos cours collectifs de Qi Gong, en plein air à Sélestat !

 

 

Pour plus d'informations ou pour prendre rendez-vous, contactez nous!